«Voyage au coeur de soi et du monde»

C’est quoi finalement la Sophrologie ?

article_1

Certains en parlent vaguement ou survolent des articles dans la presse mais pour un grand nombre, cette pratique reste trouble.

Parfois on l’associe à de la psychothérapie positive ou on imagine qu’il s’agit de méditation de pleine conscience.

Mais même si cela se rapproche par les résultats obtenus, les techniques sont différentes.

Concernant l’historique de la sophrologie je vous invite à aller visiter mon site, le sujet y est abordé.

En fait, cette méthode créée par Alfonso Caycédo, médecin neuropsychiatre, permet par la répétition de techniques psychocorporelles d’atteindre un certain équilibre corps-esprit. Il s’agit de retrouver l’harmonie entre les deux.

article_2

Souvent nous restons bloqués dans le mental (idées, pensées, ruminations, jugements, interprétations) et nous vivons presque en mode automatique, (un exemple parmi tant d’autres : vous êtes au volant de votre voiture, perdu dans vos pensées et tout à coup, vous vous apercevez que vous avez parcouru une bonne distance sans même en avoir eu conscience…)

article_3

Parfois, ce sont les émotions qui prédominent et viennent perturber le bon fonctionnement de notre corps (somatisation), on vit en permanence dans l’inquiétude, la peur du lendemain, la colère ou toutes autres émotions engendrant du mal- être quand elles perdurent dans le temps.

Tous ces phénomènes vont entrainer un déséquilibre menant à un dysfonctionnement qui se traduira par un stress physique et/ou psychologique. (Vous l’aurez compris l’un va difficilement sans l’autre.).

En réalité, il ne s’agit pas de voir « la vie en rose » ou de se détacher de la réalité mais de placer en second plan les difficultés quotidiennes pour ne pas se laisser envahir par des comportements ne nous permettant de les résoudre efficacement.

Nous allons chercher à somatiser en positif pour renforcer notre potentiel.

Comment me demanderez-vous ?

article_4

D’abord en apprenant comment relaxer notre corps pour relâcher ses tensions, puis en apprenant   à reposer le mental, il sera enfin possible de préparer l’objectif à atteindre dans les meilleures conditions. (Les indications de la sophrologie sont détaillées dans mon site).

Une fois l’objectif atteint (la détente en étant un…) la confiance en soi remonte, l’estime de soi en découle et on n’a pas du tout envie d’en rester là …

Nous devenons responsables de notre bien- être, de nos choix, nous repoussons nos propres limites et nous reprenons les rênes de notre vie en conscience.

article_5

Virginie Govin